Accueil > Les rencontres d’Eco-Choix > Comptes rendus cafés débats archivés > Société, bien-être, santé > Santé holistique : comment être acteur de sa santé ?

Santé holistique : comment être acteur de sa santé ?

12 JUIN 2009

lundi 15 juin 2009

Intervenante : Josiane FLAMAND, conseillère en santé holistique.

Josiane FLAMAND accompagne toute personne désireuse de mieux vivre et de devenir acteur de sa santé. Elle pratique l’écoute active et enseigne divers outils de développement personnel et de gestion du stress. Pour cela elle a suivi une formation de conseil en santé holistique ( CSH ) auprès d’Anne Marie et Rémy FILLIOZAT.

Holistique vient du grec holos qui signifie la totalité, la globalité. Pour se maintenir ou revenir à une bonne santé, il faudra donc, dit Josiane Flamand, identifier nos besoins et y satisfaire au mieux dans chacun des trois espaces de notre être : l’espace existentiel, l’espace physique et l’espace psychologique.
- L’existentiel est ce qui touche au sens de la vie « quelle est ma place dans ce monde, dans l’univers »
- Le physique, c’est ce qui a rapport à nos cinq sens et ce que nous appelons à tort « la bonne santé »
On néglige trop souvent les autres aspects de la santé et surtout l’aspect psychologique sans doute plus abstrait mais très influent sur notre bonne santé physique. C’est l’espace des pensées et des émotions.

Depuis notre enfance nous sommes conditionnés à « ne pas exprimer nos émotions » . Cela crée des tensions dans le corps entier et provoque souvent des dysfonctionnements sur le corps physique. De nombreuses expressions langagières expriment cela : « J’en est plein le dos », « Je me fais de la bile », « Ca me casse les pieds » et , la plus explicite : « Ca me rend malade »…
A force d’étouffer nos émotions et d’accumuler stress et vexations, on crée des tensions dans le corps physique et vient s’installer la maladie, les douleurs physiques ou dans le mental, la dépression… Pour s’en sortir, on cherche parfois des substituts qui conduisent souvent à aggraver la santé ( alcool, drogue, boulimie, anorexie…).

Etre en bonne santé, c’est ressentir du bien être dans tous les espaces de notre corps et surtout répondre à nos besoins de manière satisfaisante sans survalorisation et ou dévalorisation d’un de ces espaces. Si l’un des aspects de la santé est ignoré ou plus ou moins volontairement inhibé, cela provoquera un « mal être ». L’objet de l’holistique est donc de remettre tout le corps en harmonie par une prise de conscience globale de notre être.
Certaines techniques peuvent nous y aider : la relaxation-visualisation positive, la gestion du stress, la gestion des émotions, des conflits , le deuil … pour finalement se donner un plan de vie afin de recouvrer la santé. « Qu’est-ce que je vais changer dans ma vie pour satisfaire à mes besoins ? »

Certes en Occident nous sommes peu réceptifs à cette approche du corps, lui même faisant partie d’un tout. Pratiquer cette « écologie personnelle », c’est d’abord se redonner la santé et la joie de vivre, mais c’est aussi, par imprégnation sur les autres, créer de la paix et de l’harmonie entre tous les êtres vivants sur terre.

Pour tous renseignements, contacter l’association Vivement maintenant :
Tél 02.35.20.92.86

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.