Accueil > Les rencontres d’Eco-Choix > Comptes rendus cafés débats archivés > Energies > La maison autonome

La maison autonome

dimanche 6 novembre 2011


Ce vendredi soir, L’association Ecochoix accueillait Patrick BARONNET pour nous parler de sa, ou plutôt, de ses "Maisons autonomes".

Plus qu’un mode d’habitat, il s’agit surtout d’une philosophie, d’un mode de vie et de pensée économe et destiné à réduire notre empreinte et notre consommation de ressources non renouvelables.

L’autonomie se définit pour Patrick comme le fait de "choisir ses propres dépendances".

Ancien de l’Education Nationale, aujourd’hui conférencier au service de ces concitoyens, ce "ré"novateur a retapé en famille une toute petite maison en utilisant au maximum quatre grands principes naturels : le feu, la terre, l’air (vent) et l’eau.

Il vit ainsi depuis 38 ans sans facture d’eau, et a coupé son compteur électrique pour ne plus le rallumer depuis 15 ans.
Son alimentation est fournie essentiellement par le jardin, et un salaire de 1500 euros suffit à faire vivre un foyer de six personnes .

Des idées ingénieuses et faciles à mettre en place côtoient des technologies pointues : banc thermique auto construit avec du sable, de l’eau et des bouteilles de verre peuvent fournir de la chaleur solaire, et une éolienne ultra sophistiquée produit de l’énergie dès que le vent souffle à 6 km/h.

Le site où vit la famille permet de produire de l’eau saine pour le potager mais aussi pour toute la famille mais aussi de la recycler ( bassin de phytoépuration ) et de protéger la ressource ( toilettes sèches).

Il se veut aussi éducatif puisque depuis sa création plus de 75000 visiteurs y ont été accueillis, à tel point qu’un logement pour les visiteurs a été conçu, entièrement avec des matériaux écologiques trouvés sur place ou dans un proche rayon ( paille, bois, bambou, terre).

Ce mode de vie semble surtout convenir aux enfants, qui, devenus grands, reproduisent à leur façon cet habitat ,en construisant à leur tour une yourte, par exemple, qui peut leur coûter seulement 9000 € et ainsi, ne perdre leur vie à rembourser des prêts bancaires.

Pour plus d’informations, consultez son site/
www.heol2.org

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.