Accueil > S’informer > Dossiers thématiques > A Fécamp sous les éoliennes

A Fécamp sous les éoliennes

lundi 7 décembre 2015

Si vous allez maintenant à Fécamp, vous pourrez admirer de magnifiques sculptures géantes dignes de Calder...Non seulement elles sont belles , mais elles sont propres, inaudibles à plus de 500 mètres, et elles fournissent de l’énergie et des rentrées financières pour la ville ... Que voulez-vous de mieux pour la ville de Fécamp ?

Nous étions très nombreux samedi 10 juin 2006 à nous rassembler sous les éoliennes de Fécamp pour célébrer leur mise en marche ...9 ans pour aboutir ... Mais quelle prodigieuse réalisation ! Un pique nique géant sur des airs de fanfare ... C’était une idée géniale pour prendre le temps d’admirer ces 5 gros moulins à vent . Justement ce jour-là il y avait pas mal de vent et nos 5 sculptures mobiles tournaient à qui mieux mieux ... Calder aurait été content de participer à cette fête...
Soutenu et voulu par l’ensemble des collectivités locales et territoriales ainsi que par la C.C.I. depuis 1997 le parc éolien de Fécamp a finalement reçu ses cinq éoliennes. En provenance du Danemark, celles-ci ont été assemblées et montées dans le courant du mois de mars . D’une hauteur de 49 m, les éoliennes du Cap Fagnet produiront l’équivalent de la consommation électrique de 10 000 habitants.

UNE REUSSITE QUI DEVRAIT EN APPELER D’AUTRES en Haute Normandie puisque le schéma régional éolien est maintenant prêt . Il sera diffusé en octobre sur le site internet de la région. Nous saurons bientôt quelles sont les sites aptes à accueillir d’autres éoliennes. Déjà 10 projets ont obtenu leur permis de construire en Seine Maritime. Ces projets ont été étudiés à la loupe avant d’être autorisés car il ne s’agit pas de faire des éoliennes partout : certaines régions sont plus ventées que d’autres et certains sites sont protégés ... Les éoliennes , ce n’est pas la panacée mais c’est une part non négligeable des énergies qui bientôt nous permettront de nous passer du nucléaire et des énergies fossiles polluantes .

Du vent, ça ne manque pas sur nos côtes normandes... Alors, VIVE LE VENT et félicitations à ceux qui se sont battus pour que naissent enfin ces 5 témoins de l’innovation technologique en matière d’énergies ... Remettons au goût du jour le vieux dicton : " En France on n’a pas de pétrole... mais on a des idées ! " .
Petite note tristounette cependant : il est dommage que l’on soit obligés d’importer des éoliennes du Danemark alors que ce se sont des entreprises française qui fabriquent la plupart des composants de ces éoliennes...Là on peut dire le nouveau dicton : " En France on a des chercheurs, des idées et des brevets mais on préfère les vendre à l’étranger !" ou encore : " En France on préfère construire des centrales nucléaires polluantes et dangereuses pour les générations futures plutôt que des installations propres à énergies renouvelables !"