Accueil > Les rencontres d’Eco-Choix > Comptes rendus cafés débats archivés > Société, bien-être, santé > Transports, environnement et santé

Transports, environnement et santé

6 octobre 2006

samedi 14 octobre 2006

Intervenant : le docteur SALADIN, président fondateur de l’association SABINE

Résoudre le problème des transports par le vélo, la marche à pied et les véhicules à propulsion humaine, c’est possible !
Ces modes de transport ont de nombreux avantages : ils ne polluent pas, ils consomment peu d’énergie et ils améliorent notre santé ! Sont-ils notre avenir ?

Le Docteur Saladin était attendu pour nous exposer son point de vue médical et personnel sur notre mode de vie actuel concernant notre manière nous déplacer, mais, absent au début de la réunion, ce fut Alain Cantais, Président de l’association ECO-CHOIX, qui se mit en devoir d’animer le débat.
Les questions posées par le transport routier pour l’environnement et la santé sont en effet nombreuses et on peut les énumérer rapidement :
- pollution par les gaz d’échappement
- accidents
- sédentarité
- coût en énergie fossile et en argent

Les solutions proposées sont immédiatement abordées :
- utilisation du chemin de fer pour le transport de marchandises
- amélioration des transports en commun
- adaptation du réseau routier pour une plus libre circulation des vélos
- développement des véhicules à assistance électrique comme le vélomobile

Nous pouvons ainsi couvrir les longs, moyens et courts trajets dans le cas de beaucoup de déplacements.
Inspirées par nos voisins Européens, plusieurs personnes évoquent des solutions simples et originales ; d’autres aussi qui semblent plus difficiles à mettre en œuvre .
Parmi les premières voici en résumé :
- le transport mixte (train + vélo pliant)
- le co-voiturage
- l’auto-stop (eh oui, on l’oublie trop souvent ! )
- le pédibus qui mérite quelques explications : c’est un système d’accompagnement scolaire mis au point par des parents qui consiste tout simplement à accompagner à pied (d’où son drôle de nom ) les enfants à l’école suivant un trajet défini auparavant . Devant chaque porte, l’enfant rejoint un petit groupe encadré par deux parents, qui établissent un roulement hebdomadaire par exemple. Ce système offre de nombreux avantages : il est sain (un peu de marche pour les grands et pour les petits), il est économique, écologique, convivial et de plus il permet progressivement aux enfants de prendre conscience des dangers de la route. Ce système s’est développé dans plusieurs villes et pour tous les âges …

Dans la catégorie des solutions plus difficiles à mettre en place, une petite précision s’impose :
La motivation des pouvoirs publics et des citoyens est la clé du succès dans toutes nos entreprises : convaincre que nos idées sont bonnes et non point farfelues, démodées ou isolées mais au contraire vitales et nécessaires.
Nous citons seulement :
- aménagement des routes dès leur construction ou bien lors de travaux avec des pistes cyclables sûres (séparées matériellement de la circulation automobile) et des trottoirs
- prévoir du mobilier urbain à destination des bicyclettes (garages, location, …)
- modifier les comportements routiers des usagers de transports tractés (camions, voitures) en faveur des piétons, des cyclistes et des autre usagers (rollers, poussettes, etc…)
- dans les entreprises, prévoir un lieu pour se doucher et se changer avant d’aller au travail
- repenser le vélo comme mode de transport et non pas (seulement) de sport ou de loisir…

Une élue municipale intervient à point lorsqu’elle rappelle que les décisions prises en Mairie ou au Conseil Régional dépendent pour beaucoup de l’énergie et de la conviction que chacun insuffle à son projet. Elle-même défend pour la Ville de Saint Romain de Colbosc l’aménagement d’une piste cyclable qui desservirait les écoles, le centre ville et la piscine. En effet, si un citoyen ou un élu fait la demande d’aménagement pour des pistes cyclables, il se peut qu’on lui réponde : « des vélos ? Il n’y en a pas ! » alors que pour voir circuler des vélos il suffit justement d’infrastructures adaptées…
Trop de parents interviennent pour dire leur crainte de circuler ou de voir circuler leurs enfants en vélo : peur de l’accident, souvent dramatique, des vols, des dégradations … Autant d’écueils aux changements de comportement de tous les usagers de nos routes !

Un peu plus tard et après maintes interventions des participants, Monsieur Saladin faisait son apparition pour la plus grande joie de nous tous réunis.
Son discours fut bref, à la demande de l’assistance qui ne voulait peut-être pas s’attarder trop longtemps, et portait essentiellement sur le bénéfice pour la santé occasionné par une vingtaine de minutes par jour d’activité physique :
Cette étude est consultable sur le site lehavresante.com rubrique : activité physique et santé du Dr. EMO.

Artérites, accidents vasculaires cérébraux ou AVC, obésité, dépressions, cancers, diabètes, trachéites, maladies d’Alzheimer et bien d’autres maladies se comptent en moins grand nombre chez les actifs.
Le sevrage tabagique se trouve facilité.
Monsieur Saladin rappelle également que le transport à vélo atténue le bruit, la pollution, les embouteillages, la pollution, notre dépendance au pétrole, la dépense des ménages, les dépenses de l’état (en matière d’importation et de santé publique).
Il fait également la promotion d’un mode de transport assez inconnu par nous-même bien qu’un des assistants à la réunion soit très bien informé : le VELOMOBILE.

Il s’agit d’un tricycle équipé d’un carénage dont le poids avoisine les 25 kg et qui peut être équipé d’une assistance électrique (accumulateur solaire rechargeable + moteur ). Des recherches innovantes dans ce secteur rendent aujourd’hui possible des défis hier impossibles :
- carénage ultra léger
- design profilé pour le confort et la vitesse
- moteur couplé rendant l’effort continu et progressif (cela évite de finir les côtes essoufflé et à pied)
- visibilité du vélomobile plus importante ( donc meilleur sécurité)
- autonomie améliorée par la présence d’accumulateurs et de générateurs d’électricité
Monsieur Saladin recherche des personnes intéressée par l’achat ou l’auto construction de ce type de véhicule dans notre région. Il recommande aussi aux internautes d’aller visiter les sites suivants :
http://www.fubicy.org/ : fédération des usagers de la bicyclette
http://univelo.fr/
Il nous rappelle également que chaque euro investi en équipement routier sera autant d’économie en matière de santé publique et d’environnement.