Accueil > Écologie en pratique > Trions, Monsieur Papillon ! > Centre de compostage RUDOFERT

Centre de compostage RUDOFERT

lundi 30 novembre 2015

SITE INDUSTRIEL DE COMPOSTAGE RUDOFERT

Cette société est une filiale de VEOLIA Environnement et a pour principale activité la collecte, le compostage et la valorisation de déchets verts issus des collectivités et industries avoisinantes (CODAH, CCSRC, …).

Les camions arrivent chargés de matières organiques ; on enregistre leur poids et leur provenance puis d’après la qualité du déchet, leur chargement subit un broyage, puis un traitement approprié destiné à en faire en quelques mois, soit un bio-carburant, soit un amendement agricole.
Voici un schéma simplifié de ce que j’ai pu retenir du « process » :

Les principaux produits de cette usine de valorisation des déchets verts sont donc :
- la biomasse, un carburant organique composé de bois et déchets organiques broyés
- un amendement organique qui, mélangé à de la terre végétale, donnera du compost : fertilisant bien connu des jardiniers et autres métiers agricoles. Ce compost est d’ailleurs certifié ECO-LABEL.

Toute l’installation a été étudiée pour retenir les eaux de ruissellement dans de grands bassins.

La fermentation due aux bactéries (phase de fermentation ) et plus tard aux champignons ( phase de maturation ) dégage une odeur forte, particulière mais pas désagréable qui devrait être contenue par un système de brumisation mis en place tout autour du site dans les prochains mois.

Un système de compostage à base de déchets verts et de boues de stations d’épurations (STEP) est à l’étude.

En conclusion et en rappel à tous ceux qui veulent préserver notre bonne vieille planète :
- le compostage assure un cycle organique et naturel aux éléments dont la terre a besoin pour nous nourrir
- il est important de ne pas souiller les déchets verts afin de faciliter leur traitement :

PLASTIQUE, FERRAILLE ET BETON SONT LES ENNEMIS ABSOLUS de la valorisation de ce type de déchet !

- pensez aussi à leur recyclage quand vous achetez des meubles en bois et souvenez-vous que le formica, et autres contreplaqués ne trouvent à ce jour aucune filière de revalorisation …

Alors à bon entendeur, salut et bon tri …

VISITE DU SITE INDUSTRIEL DE RECYCLAGE DU VERRE OCCIDENTAL SEAGLASS

Cette société créée en 1999, est chargée de la collecte, du traitement et du recyclage du verre ménager (pour les communes de Criquetot l’Esneval, Fécamp, Saint Romain de Colbosc, …) et de quelques sites verriers industriels ( automobile, bâtiment ,etc.), en vue de sa réutilisation dans la fabrication verrière ( bouteilles) .

Son principal produit se nomme le calcin :
Il est obtenu après broyage d’un verre ordinaire débarrassé des métaux ou autres matériaux : surtout sans infusibles du type porcelaine, ou terre cuite qui abaissent considérablement la qualité du verre.
L’intégration de calcin dans la fabrication du verre permet d’obtenir une pâte plus malléable (à une température de fusion moins élevée) et donc de réduire l’émission de gaz à effet de serre.
Ce site, financé en partie par le programme ECO-EMBALLAGES permet de recycler principalement du verre d’emballage par apport volontaire dans les containers disposés un peu partout dans les communes avoisinantes . Sa capacité est limitée par le circuit de collecte (coût du ramassage et du transport) ainsi que par la demande de son principal client : la société TOURIE, qui pour maintenir une haute qualité de verre, limite les quantités de calcin ajouté au process.

En résumé et pour faire simple :
- le système de financement de ce type d’entreprise dépend de plusieurs facteurs assez complexes à mon sens : taxe eco-emballage, coût du carburant, prix de la matière première (achetée aux communes, puis dont l’enlèvement leur est facturé !), prix de vente du calcin, autres inconnues
- la qualité du calcin est le principal garant d’un verre recyclable à l’infini, alors

NE DEPOSEZ ABSOLUMENT PAS DE PYREX , FAIENCES, POTERIES, PORCELAINE, NEONS, MIROIRS ET VITRES

et dans une moindre mesure : plastiques, canettes, matières organiques
dans les collecteurs de verre d’emballage : ils nuisent beaucoup son recyclage !
- ne déposez que du verre alimentaire : bocaux et bouteilles, débarrassés de leur contenu (mais sans les laver) et de leur bouchon ou capsule et en cas de doute, renseignez vous auprès d’un service compétent (déchetterie, ECO-EMBALLAGE…)
Rappelez -vous : un trieur averti en vaut…cent !

Portfolio