Accueil > Écologie en pratique > Faites-le vous-mêmes ! > Des godets pour vos semis

Des godets pour vos semis

vendredi 27 novembre 2015

Les pots à semis sont une catastrophe écologique : lorsqu’ils sont en plastique, ils polluent ; lorsqu’ils sont en tourbe, ils dévastent les tourbières.

La tourbe est le produit de la fossilisation de débris végétaux (dits « turfigènes », comme diverses espèces de sphaignes par exemple) par des microorganismes (bactéries, arthropodes, champignons, microfaune) dans des milieux humides et pauvres en oxygène - que l’on appelle tourbières - sur un intervalle de temps variant de 1 000 à 7 000 ans.

La tourbe fait l’objet d’une exploitation industrielle pour être utilisée en horticulture et en agriculture. Cette exploitation, quand elle est menée à grande échelle, conduit à la destruction irrémédiable de la tourbière.
La tourbe étant un combustible fossile, ce n’est pas un produit renouvelable et son exploitation tend à l’épuisement des ressources.

La solution ? Faire soi-même ses godets avec du papier journal et un tube de la taille d’une bombe aérosol ou d’une canette de boisson pour donner la forme et replier le fond du godet, et c’est tout !

Le godet en papier journal se replante avec la graine germée car il se dégrade sans problème et évite d’abimer les jeunes racines au moment du dépotage et de la mise en terre.

Et voilà, en plus, comment recycler vos vieux journaux !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.