Accueil > Les rencontres d’Eco-Choix > Comptes rendus Cafés débats - 2015/2016 > La mémoire de l’eau

La mémoire de l’eau

6 novembre 2015

dimanche 6 décembre 2015

Intervenant : Bernard ROBERGE

Remarques préalables  :
-  L’eau est le constituant essentiel de la vie sur terre. Elle représente environ 99% (en molécules) de la matière vivante. Le reste étant du minéral et de l’organique (substances carbonées). Le corps humain lui-même est constitué d’environ 60% d’eau et jusqu’à 78% chez le bébé (en poids).
-  La matière est essentiellement constituée de vide et les atomes ne sont que des entités vides mais il existent et interagissent entre eux grâce à leurs liaisons constituées d’énergie. C’est ce qui prévaut dans les recherches de la physique quantique.
-  les atomes de la molécule d’eau ( H2O ) n’échappent pas aux lois physiques : l’atome d’oxygène et les deux atomes d’hydrogène agissent grâce à l’énergie qu’ils possèdent.

DIFFERENTES RECHERCHES mettent en évidence le rôle de l’eau sur notre santé
-  Dans les années 50, Louis Claude Vincent ( hydrologue) a établi une relation entre la qualité de l’eau et la mortalité puis il a développé la bioélectronique et défini le « stress oxydatif ». Il a établi un diagramme des maladies classées selon l’acidité (ou pH), le potentiel électronique (ou rH2) et la résistivité. Tous les milieux aqueux, aggravants ou bénéfiques, peuvent être classés de même (aliments, boissons, médicaments et bien sûr l’eau. Il travaille avec le Dr Jeanne ROUSSEAU auteure de recherches dans l’hydrodynamique sur dans les biorythmes.

La théorie du stress oxydant (ou oxydatif), montre que des molécules très réactives, liées à l’oxygène, abîment à chaque instant nos molécules les plus vitales et finissent par nous rendre malades ou nous faire mourir à petit feu « de notre belle mort ». Ces molécules très réactives sont appelées « à radicaux libres". Les antioxydants sont des molécules naturellement présentes dans les aliments qui neutralisent les radicaux libres.

-  Le professeur Marc Henry a étudié le rôle des minéraux (dans l’eau et dans les aliments) dans notre alimentation en mettant en évidence certaines incompatibilités entre minéraux. Une eau peu minéralisée est de meilleure qualité. On peut utiliser l’osmose inverse et des charbons compressés pour purifier l’eau. Il travaille à donner un support théorique à la notion de champs de cohérence qui permettent de comprendre comment une information peut être stockée et transmise par l’eau.

-  René Quinton, biologiste, a développé les vertus isotoniques de l’eau de mer. Il met au point son traitement pour la rendre consommable et injectable.

-  Rudolph Steiner est à l’origine des préparations biodynamiques utilisées en agriculture biodynamique. Les dilutions sont souvent faites en utilisation un vortex qui ont le pouvoir de « régénérer » l’eau. C’est ce qu’observait Viktor Schauberger dans les cascades de torrents.

-  Il existe un bon nombre de principes de dynamisation de l’eau qui ont des vertus thérapeutiques intéressantes :

  • l’eau de source avant qu’elle ne soit passée dans des canalisations métalliques,
  • l’eau en contact avec des aimants,
  • l’eau à laquelle on imprime un mouvement de tourbillon,
  • l’eau en contact avec certaines pierres ou céramiques énergétiques, l’eau exposée au soleil, l’eau d’orage (avant la pollution dans laquelle nous vivons),
  • l’eau flashée, la dynamisation homéopathique par secouement…

-  Marcel Violet découvre le rôle des phénomènes oscillatoires d’une gamme de fréquence située au-delà de10 puissance 40 hertz qu’il nomma « ondes biologiques » Selon Marcel Violet, l’eau soumise à ce rayonnement a des effets bénéfiques sur la santé et la croissance des plantes, comme l’aurait l’eau d’orage.
Ces traitements procédés électromagnétiques de l’eau servent aussi à protéger les canalisation de l’entartrage ou des biofilms (et donc des légionelloses !)

-  Les ondes de forme peuvent aussi influer sur l’eau (utilisation de cristaux ou de céramiques)

-  Pour Jean-Louis Fargier, l’eau est le véhicule conducteur d’ondes sonores. La bio music one revitalise l’eau, à travers l’humidité de l’air diminue le stress et protège des ondes électromagnétiques nocives. On a donc tord d’installer les antennes téléphone sur les châteaux d’eau…
Pendant toute la conférence de Bernard Roberge de la bio musique a été diffusée de manière inaudible. Les personnes présentes ont-elles ressenti un bien être ?

-  Masaru Emoto, lui aussi, a travaillé sur l’impact des sons et pensées sur l’eau : celles qui ont reçu des sons harmonieux montrent des cristaux plus structurés que les cristaux d’une eau qui ne les a pas reçus ou reçu des informations inharmonieuses .

-  La cristallisation sensible initiée par Steiner et développée par Pfeiffer pour la biodynamie et la médecine anthroposophique utilise la cristallisation de chlorure de cuivre

-  Ces « messages sonores » ont aussi été utilisés pour le codage musical de protéines par Steinheimer ; ce qui tend à prouver que l’eau est porteuse de messages sonores. Le procédé est utilisé actuellement en agriculture, en viticulture et en élevage.

-  Les travaux de Benvéniste repris par le professeur Luc Montagnier ont confirmé et précisé les pouvoirs de l’eau à laquelle on a transmis une information virale qui a pu être transmise sans contact à distance (via numérisation et Internet).

Bibliographie
-  « Le secret de nos origines », René Quinton
-  « L’eau de mer milieu organique », René Quinton
-  « Quinton, le sérum de la vie », Jean-Claude Rodet
-  « Les domaines de cohérence », professeur Marc Henry
-  « La nature de l’eau », Yann Olivaux
-  La mémoire de l’eau retrouvée (DVD) Pr Montagnier
-  L’eau et la lumière (ebook Amazon-format Kindle) Professeur Marc Henry

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.